a
Autostart Auto end Panic stop

Le programme .. conduite automatique, comment ça marche..

Démarrage




Nous supposons que toutes les locomotives sont au repos, et vers l'avant. L'éclairage n'a pas d’importance.
Après avoir appuyé sur le bouton "autostart", le programme éteindra les phares de toutes les locomotives.
Parce que, aussi bien d’ anciennes locomotives qui ont une forte consommation d'énergie au repos, que des locomotives modernes avec un moteur sinusoïdal et des leds, peuvent se trouver sur les rails, il y a une position particulière prévue dans le logiciels des cartes de blocs.
Cette condition est appelée "mode delta" . Après l'extinction des lumières, cette position s’enclenche, les cartes retiennent la consommation de courant actuel dans les blocs.
Le programme consulte maintenant une à une les locomotives activées dans la base de données et allume les lumières pendant quelques secondes.
. Le courant dans le bloc correspondant va donc augmenter, et ce changement sera transmis au programme.
De cette façon, le programme sait où chaque locomotive se trouve.
Comme on ne peut jamais savoir quand et pourquoi une situation antérieure s’est arrêtée, il peut arriver qu'une locomotive se trouve sur deux blocs, ceci sera détecté et signalé comme une erreur.
Une fois toutes les locomotives trouvées, le programme tentera d'amener les locomotives si nécessaire jusqu’au prochain signal, pour des raisons de sécurité, à la vitesse la plus basse.
C'est le point de départ de la conduite automatique.
Le programme va maintenant réorganiser l'écran avec les locomotives qui ont été trouvées, pour garder une bonne vue d'ensemble. Ensuite, le "mode delta" des blocs est supprimé, et la conduite automatique peut commencer.
Sur l'écran, on peut suivre tous les changements de vitesse, ainsi que les aiguillages concernés et les signaux.

S'arrêter au signal suivant




Si aucun accident ne survient sur la voie, et si on veut arrêter le programme, on utilise le bouton "jusqu'àu prochain signal".
Cela conduira les locomotives jusqu'à leur signal suivant, et les positionnera pour un redémarrage facile.

Arrêt d’urgence




Parce que on ne peut jamais exclure un accident, un "bouton d’arrêt d’urgence" est prévu : toutes les locomotives reçoivent immédiatement l’ordre "vitesse 0", et les boosters sont éteints.